Nos conseils pour réussir votre premier achat immobilier

Guide immobilier Estimer

Vous êtes primo-accédant et vous souhaitez acheter un bien immobilier ? Faire l’acquisition d’une maison ou d’un appartement pour la première fois implique nécessairement de se poser quelques questions essentielles.  Citya Immobilier vous livre tous les conseils indispensables à la réussite de votre premier achat immobilier.

Premier achat immobilier : vaut-il mieux privilégier le neuf ou l’ancien ?

L’une des questions que l’on se pose au moment de réaliser un premier achat immobilier, c’est celle du neuf ou de l’ancien. Ce choix impacte nécessairement sur les conditions de la future acquisition d’une maison ou d’un appartement. 

Les avantages et les inconvénients d’un bien neuf

Un bien neuf possède de nombreux avantages :

  • des frais de notaire réduits ;
  • des normes récentes ;
  • pas de travaux à effectuer.

Une maison ou un appartement neufs présentent également quelques petits inconvénients :

  • des possibilités de personnalisation plus restreintes que dans l’ancien ;
  • un cachet moins authentique.

Les avantages et les inconvénients d’un logement ancien 

L’ancien bénéficie des avantages suivants :

  • du cachet ;
  • du charme ;
  • des aides énergétiques pour la rénovation ;
  • une localisation souvent située en centre-ville.

Concernant les inconvénients, il s’agit essentiellement :

  • de frais de notaire plus élevés que dans le neuf ;
  • d’un budget à prévoir pour d’éventuels travaux ;
  • d’une isolation thermique et phonique moins efficace.

L’achat d’un premier bien : résidence principale ou investissement locatif ?

Bien que le premier achat immobilier soit généralement celui de la résidence principale, il n’est pas rare de faire un investissement locatif en attendant de devenir propriétaire d’un logement pour l’habiter. 

Si votre situation personnelle ne vous permet pas de faire un achat pour vous, pour y vivre, vous pouvez tout à fait envisager d’acquérir un bien pour le louer. Cela vous permettra de faire un investissement locatif en attendant que votre situation évolue.

Les jeunes dont la vie professionnelle et familiale n’est pas encore stable, qui veulent acheter un bien qui ne soit pas leur résidence principale peuvent envisager d’acquérir une maison ou un appartement pour le louer.
 

Bien préparer son budget : une étape essentielle pour effectuer un premier achat immobilier

Pour bien préparer votre budget, vous devez déterminer précisément votre capacité de financement et votre capacité d’emprunt. Pour cela, il est important d’avoir d'ores et déjà une petite idée du bien que vous désirez acquérir. 

Votre capacité de financement et d’emprunt est matérialisée par trois points très importants : votre situation sur le plan professionnel, personnel et financier.

L’idéal est de bénéficier d’un financement suffisamment élevé pour que vous puissiez vous offrir le logement de vos rêves. Cependant, ce n’est malheureusement pas toujours le cas et faire quelques concessions peut parfois vous permettre de vous en approcher. 
 

Pour bien définir votre budget, posez-vous les bonnes questions :

  • Disposez-vous d’un apport ? Si oui, quelle part de votre épargne êtes-vous prêts à consacrer à votre projet d'achat immobilier ?
  • Quel montant pouvez-vous emprunter ?
  • Quelles sont les modalités du crédit immobilier que la banque est prête à vous consentir ?

Le coût des mensualités, le paiement des intérêts du prêt immobilier et la durée de l’emprunt immobilier sont autant d’éléments très importants à prendre en considération pour évaluer votre capacité de financement.
 

Le statut de primo-accédant permet de bénéficier de nombreuses aides

En tant que primo-accédant, vous pouvez accéder à de nombreuses aides :

  • le prêt à taux zéro (PTZ) : le prêt à taux zéro permet de financer une partie du montant du crédit avec un taux de prêt immobilier nul dans le cas d’un premier achat immobilier ;
  • le prêt action logement, anciennement 1 % logement ou prêt patronal, est un prêt qui vient en complément du prêt principal, à un taux immobilier très avantageux ;
  • la TVA à 5,5 % pour un logement neuf situé en zone agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU) ou en quartier prioritaire de la politique de la ville (QPV).

Le courtier immobilier : un allié de poids pour un premier achat immobilier

En tant que primo-accédant, l’univers de l’immobilier est souvent complexe et semé d’embûches. S’agissant d’un investissement sur de nombreuses années, la crainte de se tromper est parfaitement légitime.

Pour plus de sérénité, vous pouvez faire appel à un courtier immobilier. Celui-ci prendra votre dossier de prêt en charge de la recherche du crédit à la signature chez le notaire. Il s’occupera de toutes les démarches à accomplir durant cette période. C'est également un gain de temps particulièrement appréciable pour vous !

N’hésitez pas à consulter notre article à ce sujet pour vous faire une idée plus précise sur ce qu’un courtier en crédit peut vous apporter dans votre projet immobilier !
 

Découvrez nos autres articles sur la thématique du prêt immobilier et approfondissez vos connaissances :