Comment fixer le juste prix de vos annonces immobilières ?

Guide immobilier Estimer

Vous êtes un propriétaire et vous souhaitez vendre ou louer un bien immobilier ? Citya Immobilier vous livre toutes les clés pour réussir votre transaction dans les meilleures conditions. Découvrez comment fixer le juste prix de vos annonces immobilières.

Quels sont les critères à prendre en compte pour déterminer le prix d’une annonce immobilière ?

La localisation

La localisation du bien est un critère très important pour déterminer le prix d’une annonce immobilière. La ville, le quartier, l’accès aux transports en commun, le cadre de vie et les services situés à proximité du logement sont quelques-uns des points essentiels qui influent sur le prix de vente

 

La superficie du bien 

La superficie du bien immobilier détermine en grande partie le prix d’un logement. Plus la surface est grande, plus le prix demandé l’est également. La superficie habitable, mais aussi celle du terrain à bâtir, sont à prendre en compte pour fixer un prix juste.

 

L’orientation

L’orientation d’un logement est un paramètre déterminant au moment de fixer le prix d’une annonce immobilière. À noter que celle-ci dépend des régions : une exposition nord-est à Paris est peu recherchée, tandis que dans le sud, elle permet d’avoir une luminosité agréable sans surchauffer l’habitation en périodes de fortes chaleurs. 

Une orientation vers un jardin, une cour intérieure ou un espace dégagé est également un atout à prendre en compte au moment de déterminer le prix d’une annonce immobilière. 

 

Le plan local d’urbanisme (PLU)

Le plan local d’urbanisme (PLU) inclut l’ensemble des règles et lois liées aux bâtiments et aux constructions dans une commune. Selon celles-ci, le prix du bien peut être revu à la hausse ou à la baisse. 

Si le PLU l’autorise, vous pouvez effectuer des améliorations dans votre logement et augmenter sa valeur. Vous avez également la possibilité de convertir un local commercial en habitation et vice-versa. C’est un argument intéressant à mettre en avant au moment de proposer votre bien à la vente. 

 

Les prestations et les équipements du logement

Les prestations d’un logement entrent en compte pour fixer le montant d’une annonce immobilière. Un bien récent aux dernières normes sera proposé plus cher qu’une habitation datant des années 60 ou 70. 

 

S’agissant d’une copropriété, la qualité des prestations de celle-ci est également considérée pour évaluer le coût du logement. Une copropriété dotée d’un digicode, d’un système de télésurveillance ou d’un gardien rassure les acheteurs.

 

Dans l’habitation, un parquet ancien bien entretenu, une cheminée ou une terrasse spacieuse et aménagée sont autant de points qui peuvent accroître le prix.

 

Quels sont les détails qui font la différence ?

L’aspect extérieur du logement

L’aspect extérieur du logement englobe plusieurs paramètres :

  • le quartier et l’environnement proche de votre bien ;
  • les façades extérieures : une façade en pierres massives est généralement du meilleur effet et plus prisée par les acheteurs qu’un mur simplement enduit ;
  • les huisseries de votre bien : des fenêtres munies d’un double-vitrage et des portes fabriquées dans un matériau robuste ne manqueront pas de séduire de potentiels acquéreurs.

 

Les parties communes dans le cas d’un bien situé dans une copropriété

Si votre bien est situé dans une copropriété, l’aspect des parties communes et leur état général aura une influence notable sur le prix. Il s’agit généralement du premier contact d’un éventuel futur acheteur avec le logement qu’il vient visiter. 

Des parties communes propres et agréables donnent envie de poursuivre la visite, tandis qu’un entretien négligé n’est pas vendeur et laisse augurer de futurs travaux à court terme. 

 

Si l’appartement est situé à un étage élevé, la présence d’un ascenseur est un plus. À noter toutefois qu’un équipement de ce type entraîne généralement des charges de copropriété plus élevées qu’une résidence de base.

 

Quelle est la marge de négociation à prendre en considération au moment de fixer le prix d’une annonce immobilière ?

Les prix des biens immobiliers font souvent l’objet d’une négociation. Celle-ci doit être prise en compte au moment de fixer le montant que vous souhaitez proposer pour vendre ou louer votre logement. 

Grâce à son expertise dans la vente d’appartements et de maisons, Citya Immobilier est en mesure de vous aider à déterminer un prix cohérent, qui correspond à vos attentes. 

 

Pour faire baisser le prix immobilier de votre logement, un acquéreur potentiel mettra certainement les points faibles de celui-ci en avant. 

Vis-à-vis, frais liés à des travaux de rénovation à effectuer ou équipements vétustes sont quelques-uns des éléments qui peuvent justifier une négociation. 

 

Veillez à proposer une marge de négociation raisonnable. L’essentiel est de trouver le juste milieu : permettre à l’acquéreur de faire baisser le prix d'un pourcentage qui vous convienne. N’hésitez pas à mettre les points forts de votre bien en avant pour contrebalancer les remarques du potentiel acheteur et justifier le montant que vous souhaitez en obtenir. 

Retrouvez nos astuces et conseils sur :