Quelle est l’évolution du prix de l’immobilier en France ?

Guide immobilier Estimer

Aujourd’hui l'immobilier en France affiche un prix moyen de 2247€ / mètre carré pour une maison et un prix moyen de 4337€ / mètre carré pour un appartement. Mais cela n’a pas toujours été le cas, ce fut bien plus bas. L’évolution du marché immobilierest en variation constante, tout comme le pouvoir d’achat des ménages. Faisons le point sur l’évolution de l’immobilier.

Petit historique sur le prix immobilier

En 2008 a eu lieu la crise des subprimes, bousculant le marché immobilier et entraînant une baisse des prix des logements et de l'immobilier de manière générale. Ils sont ensuite repartis en hausse (mise en place de la loi Pinel, taux de crédit bas, pression démographique plutôt forte…) jusqu’en 2019, où le nombre de ventes a atteint plus d’un million, ce fut un record de transactions ! Entre 2008 et 2019, le prix immobilier a progressé de 3% par an !

Sur 25 ans, le prix au mètre carré a littéralement été multiplié par 2,7 voire 2,8.

 

En 1995, le prix moyen immobilier au mètre carré était “seulement” de 1056€, en France, tout département confondu.

  • En 2000, 5 ans plus tard à peine, le prix était déjà monté à 1306€ ;
  • en 2005, il était à 2265€ ;
  • en 2010, le prix moyen était à 2380€ ;
  • en 2015, à 2411€.

 

Pour finalement arriver en 2018 à 2620€, en 2019 à 2700€ et en 2020 à 2807€ !

Source : chiffres de l’Insee / immobilier.notaires

 

L’évolution des prix garde la tête haute et ne faiblit pas

La hausse des prix au fil des ans n’a pas fait baisser le nombre de ventes et d’achats. Les appartements sont plus accessibles, car souvent plus petits, tandis que les maisons individuelles ont connu un regain d’attractivité suite au(x) confinement(s) dû à la crise sanitaire. Le prix moyen d’un appartement fait parfois moins peur que le prix moyen d’une maison ; chacun revoit alors son projet à la baisse selon son budget, ses revenus, ses moyens, son mode de vie, ses envies.
 

De même, le prix du terrain constructible, ou non, fluctue selon les villes et les régions. Cela dit, l’investissement dans la pierre reste un projet durable et pérenne, sérieux et viable. En 2020, la France compte 58% de propriétaires alors qu’ils n’étaient ‘que” 42% en 1995.
 

Le pouvoir d’achat des ménages y est aussi pour quelque chose : en 2013, 75% des ménages aisés étaient propriétaires alors que seulement 20% des ménages modestes l’étaient ! Une disparité qui ne se distance pas.

 

Les données des Notaires : un prix fiable des maisons et appartements

Les données immobilières notariales restent la valeur sûre pour suivre la tendance du marché immobilier.

En effet, chaque trimestre les Notaires du Grand Paris sortent un rapport sur l’évolution annuelle du prix au mètre carré pour appartement et maison.
 

Le dernier rapport réalisé s’attarde sur la période entre juin 2019 et juin 2020, on s’aperçoit qu’à Limoges, Bordeaux et en Martinique, l’évolution du prix médian des appartements anciens est en baisse, inférieure à -2% ; tandis que l'évolution est supérieure à 2% pour des villes comme Rennes (+6,4% et 3070€), Dijon (+11,2% et 2190€), Tours (+13,5 % et un prix de 2520€ désormais) ou encore Amiens (+18,3% et 2200€).
 

Concernant les maisons, l’évolution du prix de vente a baissé en Corse du Sud (-4%) et à Toulon (-,04%). En revanche, le prix de vente des maisons a augmenté à Angers (+9,1%), à Nantes (+10,3%), à Montauban (+12,1%), à Chartres (+15,4%).

 

Les villes les plus chères à l’achat

En France, la ville qui est la plus chère reste la capitale, Paris. L’immobilier à Paris reste un luxe. En effet, à Paris, le prix médian d’une maison ou d’un appartement est de 10 780€ / mètre carré ! Ce prix fait d’elle la ville la plus chère de France. ; la capitale annonce un (très) haut tarif. S’en suivent d’autres grandes villes et des villes moyennes.
 

Dans d’autres villes peuplées comme Marseille, deuxième ville la plus peuplée de France avec ses plus de 850 000 habitants, le prix médian est de 2920€ / mètre carré.
 

En comparaison avec des grandes villes comme Lyon (3ème avec plus de 530 000 habitants) où le prix médian est de 4000€ / mètre carré ou à Toulouse (4ème avec plus de 500 000 habitants) où le prix médian s’élève à 3290€ / mètre carré. Tandis qu’à Bordeaux (9ème avec 260 000 habitants), le prix médian est de 4640€ / mètre carré et à Lille (10ème avec 236 000 habitants) où il se situe à 3380€ / mètre carré.

 

Les villes moyennes, entre 20 000 et 100 000 habitants, affichent des prix médians différents. Par exemple :

  • Ajaccio, 3330 € / m²
  • Blois, 1670 € / m²
  • Châteauroux, 1180 € / m²
  • Narbonne, 2090 € / m²
  • Gap, 2180 € / m²
  • Bayonne, 3110 €/ m²

 

On peut en conclure que même si une ville est très peuplée, elle n’est pas pour autant la plus chère ! Ce qui fait le prix est surtout l’emplacement et la situation de la ville : une ville en bord de mer, dans le sud (comme Bordeaux), peut être plus chère qu’une très grande ville comme Lyon, située plus au centre des terres, même en bordure de Loire. Une carte des prix de l'immobilier est une bonne solution pour se repérer.

 

Plus d’informations :